Nicole Pino

Nicole Pino est co-coordonnatrice au Regroupement Naissance-Renaissance (RNR), organisme féministe provincial d’action communautaire autonome qui agit comme force de changement social pour l’humanisation de la période périnatale en faisant reconnaître les droits, le pouvoir et l’engagement des femmes dans tous les aspects de leur expérience périnatale. Elle offre des formations variées telles que l’impact des interventions obstétricales sur l’allaitement et les droits en période périnatale. Elle a co-fondé le Mouvement allaitement du Québec (MAQ) et l’Association québécoise des accompagnantes à la naissance (AQAN). Elle siège au sein de la Coalition pour la conciliation famille-travail- études depuis sa fondation. Elle est reconnue pour son analyse globale et féministe de la période périnatale et travaille activement à lutter contre la violence. Madame Pino détient un baccalauréat en anthropologie et une maîtrise en santé communautaire auxquels s’ajoutent son expérience comme accompagnante à la naissance, marraine d’allaitement, intervenante en périnatalité et ses connaissances en santé reproductive (notamment à titre d’anciennedirectrice de Seréna Québec). Elle est aussi fière maman de 4 enfants et chemine dans la voie du féminin sacré.


Conférence : Les dessous de la violence obstétricale, la comprendre pour y mettre fin

La violence obstétricale est un concept en émergence. Qu'est-ce réellement la violence obstétricale? Pourquoi existe-elle? Que doit-on faire pour qu'elle cesse? Dans cet atelier, nous essaierons de définir la violence obstétricale et surtout de comprendre les systèmes qui l'alimentent (tels que les violences systémique, sexuelle et de genre) et ce, dans une perspective intersectionnelle (qui tient compte des divers systèmes d’oppression tels que le racisme, le cissexisme et le capacitisme). Pour ce faire, nous nous inspirerons des recherches (notamment les deux recherches faites conjointement avec le RNR et des chercheures universitaires), des lois au niveau international et des revendications citoyennes sur le sujet. Nous essaierons ensuite de voir quelles sont les étapes que nous devons franchir, en tant que mouvement d'humanisation des naissances, pour mettre fin à la violence obstétricale. Pour ce faire, nous verrons un bref historique de la reconnaissance de la violence obstétricale et nous ferons un parallèle avec la reconnaissance de d’autres types de violence (notamment, la violence conjugale et les agressions à caractère sexuel). Il y aura finalement une discussion ou toutes ensemble nous échangerons sur notre vision pour le futur du mouvement d’humanisation des naissances et quelles stratégies nous désirons collectivement entreprendre. Comme mouvement, nous avons un pouvoir de changement social. Réclamons notre pouvoir et mettons solidairement fin aux injustices!